Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 23:42

mercredi 23 avril 2014 , par Frédéric Dayan


A l’appel d’une intersyndicale CGT-CFDT-FO-Unsa, les salariés de l’usine Areva de Beaumont-Hague se sont mis en grève contre des projets de sous-traitance de certaines activités du site.

Deux sujets sont à l’origine de ce mouvement : l’emploi et la sûreté nucléaire. Areva veut en effet externaliser certains services, comme celui de l’environnement, qui assure les prélèvements autour du site pour les faire analyser, ou encore celui des réactifs, qui s’occupe de la gestion et de l’approvisionnement de produits chimiques. Les syndicats redoutent des risques non négligeables en matière de sécurité des personnels et des installations. Notamment depuis que la cour d’appel de Paris a validé le 6 mars le projet d’Areva de sous-traiter la production d’énergie pour son usine de La Hague, infirmant ainsi la décision prononcée en première instance. L’usine de la Hague a par ailleurs commencé en août 2013 à sous-traiter aux Pays-Bas une partie du nettoyage de son linge "potentiellement contaminé", soit à terme 500 tonnes de linge par an.
"Areva est endetté parce que l’EPR nous a coûté un bras et ils veulent faire payer la facture à l’usine de la Hague", estiment les quatre syndicats à l’origine du mouvement.

Repost 0
Published by CGT Cherbourg - dans Manche
commenter cet article
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 09:55

Tract Intersyndical 1er mai 20140001

Tract Intersyndical 1er mai 20140002

Repost 0
Published by CGT Cherbourg - dans Manche
commenter cet article
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 22:13

LE GRAND dialogue social au conseil général : « la main tendue »

Le président mène ses projets dans la concertation.

Le président du conseil général a refusé de retirer le projet OARTT de l’ordre du jour malgré la demande des élus de l’opposition afin de siéger sereinement pour la sauvegarde des emplois des abattoirs industriels de la Manche (AIM). S’il avait retiré le projet de l’OARTT le blocage aurait été levé.

Non il ne s’entête pas !

Le président du conseil général se vante d’avoir convaincu 90 % des agents à son projet alors qu’il n’a pas les chiffres du nombre de grévistes… Rappelons, que la pétition de l’intersyndicale a recueilli près de 450 signatures. Lors du blocage, nous étions environ 300. A 21 heures 30, 87 agents étaient à la maison du département !

La désinformation ne s’arrête pas là : « C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de donner le temps nécessaire à la concertation avant la mise en œuvre de ces modifications ».

Toutes les réformes sont précipitées… mais ce ne sera plus le cas maintenant que le ROULEAU COMPRESSEUR a fait son œuvre… Rappelons que nous n’avons pas senti une précipitation immense pour le contrat de groupe prévoyance, mis en place sans participation de l’employeur et encore moins concernant la protection sociale, l’offre sociale ainsi que l’aide à la restauration.

Concernant les conditions de travail, le président souligne :

« Je ne sous-estime absolument pas les difficultés générées par les modifications successives dans l’organisation des services. Je reconnais que le rythme rapide imposé suscite beaucoup d’interrogations et que certaines d’entre elles se traduisent pas des craintes. »

Vous ne vivez que dans la crainte… le mal-être profond de certains agents est une fois de plus ignoré comme dans toutes les communications des élus de la majorité d’ailleurs.

Pour finir, Le président affirme : « Les syndicats s’inscrivent dans une position dure, préférant le blocage au dialogue. Je regrette amèrement cette situation imposée que je trouve, pour ma part, affligeante. »

Rappelons, que l’ensemble des syndicats ont maintenu leur présence aux réunions techniques mensuelles (réunions de dialogue social). Les élus ont par contre déserté cette instance dans laquelle ils avaient pris l’engagement de participer pour les dossiers qui les concernent.

Nous sommes sincèrement consternés et outrés par les choix du président et sommes plus que perplexes sur le dialogue social à venir !

Le président n’a pas hésité à envoyer la police casquée et armée pour expulser les agents grévistes.

Il nous traite comme des voyous !

L’Intersyndicale le 28 février 2014

Dans la presse :
- [http://www.ouest-france.fr/le-conse...]
- [http://www.ouest-france.fr/conseil-...]

Repost 0
Published by CGT Cherbourg - dans Manche
commenter cet article
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 23:04

25 janvierf-2

 

ci-dessous l'appel sur Tourlaville

1524680 273826129441029 622291698 n

Repost 0
Published by CGT Cherbourg - dans Manche
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 09:38

5 décembre 2013 -aff

 

5 décembre 2013 -tract

Repost 0
Published by CGT Cherbourg - dans Manche
commenter cet article
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 17:25

 

affichette 13 nov Préavis 13-14 novembre territoriaux

Repost 0
Published by CGT Cherbourg - dans Manche
commenter cet article
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 23:48

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

 

Les salariés du département ont largement répondu à l’appel des organisations syndicales pour manifester aujourd’hui contre le projet du gouvernement sur les retraites et bien au-delà.

 

Pour assurer une protection sociale solidaire, ce sont bien sûr les questions d’emploi et de salaires qu’il faut peser. Les salariés ont bien compris que c’est à eux que l’on demande de payer une crise dont ils ne sont en rien responsables. Par contre, la solution passe par leur capacité à se mobiliser à l’exemple des salariés des CMN qui, par leur ténacité, ont permis de sauvegarder pour l’instant leur outil de travail et aussi les PICHELOT mobilisés aujourd’hui devant le tribunal de Coutances.

 

Pourtant, vouloir mobiliser les salariés si tôt après les congés, pouvait être difficile d’autant que la communication du gouvernement, la pression du MEDEF ou pire la complicité de certaines organisations pouvaient jeter le trouble. Que nenni, c’est bien parce que les revendications sont justes, que les propositions de la CGT sont audibles, que les salariés se sont mobilisés.

 

Il leur appartient dès lors à débattre avec leurs organisations dans toutes les entreprises, des modalités et des formes d’action à prendre pour le 18 septembre, jour du passage au Conseil des Ministres du projet de loi. Oui, nous pouvons tous ensemble pousser sur le gouvernement pour qu’il mettre en œuvre le programme pour lequel il a été élu :

 

  • Retraite à 60 ans par répartition solidaire.

  • Egalité femme – homme.

  • Prise en compte des pénibilités.

 

Version PDF

Repost 0
Published by CGT Cherbourg - dans Manche
commenter cet article
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 14:33

Remises médailles CGT - retraités de la construction :

Quatre pages téléchargeable

Repost 0
Published by CGT Cherbourg - dans Manche
commenter cet article
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 15:03

 

Le 18/02/2013

Logo-fede-services-publics.jpg

Au terme d’une semaine d’action des salariés de l’EHPAD, un protocole de sortie de conflit avait été signé entre la Direction de l’EHPAD et la CGT le lundi 21 janvier 2013.

Les engagements de la Direction répondaientquasiment point par point à leurs légitimes revendications:

  • Garanties de remplacement et effectifs minimum

  • Rencontres régulières avec la Direction

  • Levée du blâme pour une salariée

  • Exigences de transparence sur l’audit à venir

  • Processus de conciliation pour réintégration éventuelle de la salariée sanctionnée

Mais stupéfaction lors de la réunion du vendredi 8 février 2013, la direction n’hésitant pas à cette occasion, à mettre en cause l’intégrité des principaux négociateurs CGT, en se réfugiant derrière des « on dit », pour ne pas honorer ses engagements signés au travers du protocole de sortie de fin de conflit. Face à cette attitude inacceptable de la direction la délégation CGT a quitté la réunion.

La CGT s’interroge très sérieusement aujourd’hui sur les capacités réelles de négociations de toute cette équipe de direction qui jusqu’à aujourd’hui n’a été capable ; face à des salariés qui ne demandent qu’à faire leur travail dans de bonnes conditions, dans un climat social apaisé pour le bien de tous, salariés, encadrement, résidents et familles; que d’infliger des sanctions injustes arbitraire, d’adopter une attitude de mépris permanente envers les salariés et leurs représentants et qui refuse aujourd’hui de faire «  la paix des braves » si chère au baron président alors que le principe en était acquis dans le protocole, au travers de la signature par le vice-président de la CCH en charge du dossier le 21 janvier 2013.

Très honnêtement, la CGT constate aujourd’hui que la gouvernance de cette structure est incapable de tenir ses engagements.

 

Ce n’est ni au personnel ni à la CGT de chercher pourquoi !

 

Les salariés attendent que le protocole signé soit respecté !

C’est pourquoi face au mépris de la direction, et plus motivés que jamais les salariés en assemblée générale ont décidé de reprendre l’action à partir du :

 

Lundi 18 Février 2013 à 8h00

 

 

Version imprimable

Repost 0
Published by CGT Cherbourg - dans Manche
commenter cet article
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 22:12

 

 

 L’action ça paye ! 

 

 

 

 

 

 


 

Au terme d’une semaine complète d’action des salariés, un protocole de sortie de conflit a été signé avec la Direction de la CCH le lundi 21 janvier 2013.

Les engagements de la Direction répondent quasiment point par point aux légitimes revendications des salariés.

C’est grâce à la détermination et au courage sans faille de ces derniers qui ont su défendre, jusqu’en bravant les cieux peu cléments, leurs intérêts et ceux des résidents qu’un accord de ce niveau a pu être conclu.

-         Garanties de remplacement et effectifs minimum

-         Rencontres régulières avec la Direction

-         Levée du blâme

-         Exigences de transparence sur l’audit à venir

-         Processus de conciliation pour réintégration éventuelle de la salariée sanctionnée

Voilà les acquis du conflit.

Tous les espoirs sont maintenant possibles grâce à l’engagement des salariés dans la lutte.

La  CGT est fière d’avoir apporté son soutien à ce mouvement.

Tous ceux qui ont soutenu le mouvement  (résidents et familles en particulier) peuvent de la même façon être fiers du résultat obtenu.

Et c’est fier des résultats de leur mobilisation que les salariés ont repris le travail.

 

Tract en pdf

 

Repost 0
Published by CGT Cherbourg - dans Manche
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de l'UL CGT Cherbourg
  • Le blog de l'UL CGT Cherbourg
  • : Informations syndicales CGT destinées à tous les travailleurs de la région de Cherbourg.
  • Contact

378338 401748523221293 1453591889 n

Recherche

Archives

Catégories