Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 22:43

 

Le 14 novembre 2012, une importante journée de mobilisations est organisée en Europe à l’appel de la CES (Confédération Européenne des syndicats).


D’ores et déjà la mobilisation s’annonce massive suite aux appels à la grève en Grèce, Espagne, Portugal, Italie, Belgique…

En France, cinq organisations syndicales (CGT, CFDT, FSU, UNSA, Solidaires) appellent les salariés à agir au plan interprofessionnel contre les mesures d’austérité. Des initiatives sont prévues sur l’ensemble du territoire.

Le Service Public SNCF et les conditions de vie et de travail des cheminots sont directement impactés par les politiques libérales dictées par Bruxelles.
De plus, les dernières annonces sur la « compétitivité » vont aggraver la situation de tous les salariés par une baisse de pouvoir d’achat avec une hausse de la TVA et de la fiscalité et une réduction des dépenses publiques au profit d’un nouveau cadeau au patronat, soit 20 milliards d’euros d’exonération en plus des 170 milliards qui leur sont déjà accordés.

Le 25 octobre 2012, 30% des cheminots étaient en grève, dans le cadre d’une action nationale unitaire à la SNCF. La direction a une nouvelle fois fait preuve de mépris envers les cheminots en n’apportant aucune réponse aux revendications des cheminots, sur les questions de l’emploi, des salaires, de l’avenir de l’entreprise SNCF, des conditions de vie et de travail.

La CGT va accentuer les mobilisations face à l’urgence de changer de cap pour développer le service public SNCF et renforcer les conditions sociales des cheminots.

Pour la CGT, la direction de la SNCF ne peut pas se réfugier derrière les questions européennes pour ne pas répondre aux revendications.

Au regard de ce contexte, la Fédération CGT des Cheminots a déposé un préavis de grève couvrant la période du 14 novembre à 0h00 au 15 novembre à 8h00.

La CGT revendique :

- La poursuite des négociations salariales avec un salaire minimum d’embauche à 1 700 euros bruts et 6% d’augmentation générale des salaires comme première mesure ;
- Le recrutement de 1 600 cheminots supplémentaires à statut au minimum pour stabiliser les effectifs en 2012 (5 300 recrutements pour 6 900 départs prévus) ;
- L’arrêt des restructurations qui désorganisent la production et la mise en œuvre d’une politique de développement du Fret SNCF ce qui nécessite des moyens matériels et humains pour combattre les disfonctionnements générés par le changement de service 2013 ;
- Un système ferroviaire réunifié, désendetté, s’appuyant sur une entreprise publique SNCF intégrée améliorant sa production en décloisonnant les activités.
- Le maintien des prestations familiales à la SNCF et le respect des dispositions concernant les allocations de déplacement.


Dans la continuité du 25 octobre 2012 et à l’appui des cahiers revendicatifs locaux, exigeons des embauches au statut pour à minima couvrir les cadres d’organisations et les charges de travail, tant pour le voyageur que pour le Fret et retrouver avec la multi-activité dans les établissements une meilleure qualité de service.

En ce sens, la Fédération CGT appelle les cheminots à se mobiliser et à participer massivement aux rassemblements et manifestations prévus le 14 novembre 2012 sur tout le territoire. Pour permettre une participation la plus large possible, la Fédération CGT a déposé un préavis national de grève.

 

 

télécharger le pdf joint

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Cherbourg - dans Action
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'UL CGT Cherbourg
  • Le blog de l'UL CGT Cherbourg
  • : Informations syndicales CGT destinées à tous les travailleurs de la région de Cherbourg.
  • Contact

378338 401748523221293 1453591889 n

Recherche

Archives

Catégories